Chapitre II Partie 8

Publié le par Maybe

Précédent : Chapitre II Partie 7

 

«  Je suis désolé mon enfant. Je regrette sincèrement ce qui vous est arrivé. Vous êtes la bienvenue parmi nous comme a sans doute dû vous l’expliquer Ecken. Cependant je dois vous avouer qu’un changement s’est produit. J’ai pris une décision et Ecken a décidé de me suivre. Je comprendrai que vous ne voudriez pas nous accompagner. Vous êtes encore sous le choc même si je sais que les Paysans ne voient pas la mort de la même façon que les autres peuples. Cependant vous avez besoin de repos et de calme et je ne pense pas que notre entreprise soit adéquate. Je peux tout à fait contacter d’autres Artist qui seront ravis de s’occuper de vous. Je ne vous presse pas. Prenez tout le temps qu’il vous faut pour réfléchir. De toute façon, Ecken n’a pas été formé à cela. Nous resterons quelques mois ici mais après, nous devrons aller accomplir notre tâche. »

Le silence s’établit. Enna ne comprenait pas de quoi il parlait. C’est vrai qu’elle connaissait peu ces deux hommes et qu’elle pouvait très bien aller vivre ailleurs mais l’idée de se retrouver seule lui déplaisait. Ils l’avaient accueillie et aidée pendant sa longue convalescence. Une furtive voix dans sa tête lui chuchota qu’elle pourrait aller rejoindre Kerry au lac mais sa tribu ne l’accepterait sans doute pas. Et surtout, elle lui en voulait de l’avoir laisser seule face à ce désastre. Elle ne pouvait pas lui faire confiance, lui aussi n’était qu’une simple connaissance. Elle était bien, là. Les deux hommes avaient pris soin d’elle et ils semblaient dignes de confiance. Et puis elle avait une dette envers eux alors si elles pouvaient faire quelque chose pour eux… Elle prit une grande respiration.

« - J’souhaite rester avec vous.

-          Enna, je ne pense pas que ce soit une bonne idée, dit Ecken gentiment.

-          Expliquons-lui la situation, elle décidera après si elle souhaite maintenir son choix. 

 

Suivant : Chapitre II Partie 9

Publié dans La Plume et le glaive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article